Comment fabriquer ses propres produits cosmétiques

Le saviez-vous que de nombreux facteurs contribuent à l’impact des cosmétiques sur l’environnement ? Chaque étape du cycle de vie d’un produit cosmétique est susceptible de causer des dommages.

L’eau est l’une des principales ressources utilisées par l’industrie de la beauté. En 2020, l’industrie de la beauté a utilisé environ 10,4 millions de tonnes d’eau. Le marché des cosmétiques est également considéré comme l’un des plus grands marchés en termes de consommation d’eau, de pollution marine et d’eaux usées.

Dans les usines, l’eau est utilisée pour fabriquer les produits de beauté, et dans nos maisons, l’eau est utilisée pour rincer les produits. Une grande quantité de l’eau utilisée par l’industrie cosmétique est gaspillée et pollue souvent les systèmes d’approvisionnement en eau.

Les marques de cosmétiques utilisent souvent des emballages en plastique parce qu’ils sont faciles à produire et moins chers que d’autres options. Cependant, l’impact des déchets d’emballage en plastique sur l’environnement est énorme. Selon le British Beauty Council, seuls 14 % des déchets plastiques sont recyclés et 9% seulement sont récupérés. 

La faune et la flore sont affectées par la production et l’élimination des cosmétiques. Une grande partie des déchets d’emballage en plastique se retrouve dans les rivières et les océans, ce qui constitue une menace sérieuse pour les espèces marines. Selon l’Agence d’investigation environnementale, au moins 633 espèces marines sont affectées par la présence de microplastiques dans l’eau. 

Les habitats naturels sont également menacés par la pollution plastique. Une étude britannique a révélé que des milliers de lingettes humides ont formé de nouvelles îles et ont modifié le sens des courts d’eau.

En outre, les ingrédients synthétiques contribuent également au dilemme du plastique. L’année dernière, des chercheurs de Plastic Soup ont analysé les ingrédients de plus de 7 000 produits de beauté et ont constaté que seuls 13 % d’entre eux ne contenaient pas de microplastiques.

Les experts ont constaté qu’environ 70 % des produits de beauté contiennent de l’huile de palme. Cet ingrédient naturel est considéré comme un émulsifiant doux pour la peau et provient généralement de plantations d’huile de palme en Asie du Sud-Est. 

La culture de l’huile de palme a entraîné un niveau alarmant de déforestation sur Terre. Certains experts estiment qu’une surface équivalente à 300 terrains de football est déboisée toutes les heures pour faire place aux exploitations d’huile de palme. La déforestation met également en péril les habitats d’espèces sauvages menacées, comme le tigre de Sumatra.

C’est pourquoi nous vous encourageons à fabriquer vos propres cosmétiques à la maison afin d’éviter le gaspillage.

Voici quelques recettes à réaliser chez soi :

Exfoliant pour le visage au café : 4 cuillères à soupe de votre huile préférée, 6 cuillères à soupe de café finement moulu et quelques gouttes d’huile d’arbre à thé ou d’une autre huile essentielle.

 Une crème anti-acné diy : 110g de beurre de karité non raffiné, 28g d’huile de jojoba, 40g de poudre d’oxyde de zinc, quelques gouttes d’huile essentielle de camphre.

Gommage corps aux grains de café : 1 tasse de marc de café, ½ tasse de sucre blanc ou brun, et 1 tasse d’huile de coco.

Gommage des mains au citron et à la menthe : ¼ tasse de menthe infusée, ½ tasse de sucre de canne bio, 10 gouttes d’huile essentielle de citron.

Gommage pour les pieds : ½ tasse d’huile de coco, ½ tasse de sucre blanc, 4 gouttes d’huile essentielle de bois de cèdre, 8 gouttes d’huile essentielle de bergamote.

Une crème de base pour le visage : Eau distillée, une huile de votre choix, une cire émulsifiante, un émulsifiant, du cosgard, de l’huile d’arbre à thé.

Un baume à lèvres apaisant : pastilles de cire d’abeille, beurre de cacao, huile comestible de haute qualité.

 

Autres ressources utiles de Montagne Verte :